logo 77info.fr

Economie/social -Politique -SECURITE 240 personnes radicalisees en Seine - et

SECURITE : 240 personnes radicalisées en Seine-et-Marne

Publié le 20 Novembre 2015 à 09:10 | concernant : Seine-et-Marne

Hier soir, le préfet de Seine-et-Marne tenait une réunion avec les élus du département sur la possible menace terroriste sur le territoire. Réaction de Valérie Lacroûte, présidente de l'Union des Maires de Seine-et-Marne.
Lors d'u démantèlement d'une possible cellule terroriste à Torcy en 2012

Lors d'u démantèlement d'une possible cellule terroriste à Torcy en 2012

240 personnes suivies pour radicalisation en Seine-et-Marne. Ce chiffre a été donné hier soir par le préfet du département Jean-Luc Marxlors d'une réunion avec les maires seine-et-marnais. L'objectif du rendez-vous, faire état des lieux du département face à la menace terroriste.
Une cellule d'écoute et d'accompagnement des familles a été mise en place par l'association Rose des Vents à Meaux. Le préfet souhaite aussi lancer une veille face à la radicalisation dans les clubs sportifs du département.
Cette semaine, une vingtaine de perquisitions a permis de retrouver des armes de tirs. Sept personnes considérées comme dangereuses ont aussi été assignées à résidence.
Il a été rappelé aux élus qu'aucune manifestation type défilé ou cortège n'était autorisée jusqu'à dimanche pour cause de plan vigipirate renforcé.

Ce matin, Valérie Lacroûte maire (LR) de Nemours et présidente de l'Union des Maires de Seine-et-Marne, était l'invitée d'Anne-Sophie Vomscheid sur 77FM (95.8). Elle est revenue sur le déroulé de la réunion.

 

Par 77info

Les autres articles