logo 77info.fr

Politique -DEPARTEMENTALES qui sont les candidats en Seine - et

DEPARTEMENTALES : qui sont les candidats en Seine-et-Marne et quelles sont leurs priorités pour vos cantons ?

Publié le 19 Mars 2015 à 07:00 | concernant : Seine-et-Marne

Quelques jours avant le premier tour des élections départementales, focus sur les candidats des différents cantons de Seine-et-Marne.
Carte de la Seine-et-Marne avec les nouveaux cantons pour les élections départementales

Carte de la Seine-et-Marne avec les nouveaux cantons pour les élections départementales

Suite au redécoupage, la Seine-et-Marne ne compte plus 43 mais 23 cantons, et donc 46 futurs conseillers départementaux, puisque, c'est une nouveauté des élections de dimanche, nous voterons non pas pour une personne, mais pour un binôme homme-femme.

Avant d'aller aux urnes, 77infos.fr a regroupé les différents candidats sur les cantons du département et leurs priorités s'ils étaient élus au Conseil départemental.

Chelles : 6 binômes candidats

Jean-Jacques Marion/Lydie Autreux (PS) : déjà élus au Département, Lydie Autreux et Jean-Jacques Marion veulent lutter contre le manque de professionnels de santé en soutenant maisons de santé et strucutres universitaires dont le projet de Chelles fait partie. Le binôme socialiste parle aussi de la construction d'un cinquième collège à Chelles et du développement du transport à la demande.

Brice Rabaste/Céline Netthavongs (UMP-UDI) : le maire récemment élu de Chelles et l'avocate envisagent leur candidature comme la continuité logique de leur action pour Chelles. Pour le tandem de droite, le Conseil départemental doit être un partenaire privilégié copte tenu des difficultés financières que Chelles traverse. Parmi leurs projets, Rabaste et Netthavongs évoquent un nouveau collège, une maison locale de santé et le développement des transports en commun.

Bernard Claude/Danie-Claude Ridore (FN) : le tandem nationaliste n'évoque pas de plan concret pour le département mais parle d'un rééquilibrage démocratique du nombre d'élus en fonction du nombre de citoyens votant pour Marine Le Pen. Le binôme veut aussi mettre un terme à plusieurs années de gestion UMPS par une gestion en "bon père de famille".

Frank Mouly/Heger Habert (FG-PCF) : le conseiller municipal d'opposition et sa binôme ont comme priorité d'assurer des services publics de qualité et quantité suffisante, avec la création de deux collèges à Chelles. Le tandem veut aussi anticiper la pénurie médicale en proposant un centre de santé dans lequel le tiers payant sera appliqué.

Louis-Laurent Manier/Karine Merel (sans étiquette) : le binôme défend un bétonnage réfléchi en zone urbaine, soutient les structures, sociétés et associations orientées vers le développement durable et l'écoresponsabilité et propose un "mieux vivre ensemble pour tous", à savoir développer les lisaisons douces et les accès aux personnes à mobilité réduite.

Salim Drici/Caroline Lievaux (sans étiquette) : les priorités du duo de candidats les plus jeunes sur le canton de Chelles (23 ans pour lui, 34 ans pour elle) tournent autour de trois axes : l'éducation avec l'ouverture d'un nouveau collège et le développement d'un processus d'orientation pour les collégiens chellois, la santé avec l'ouverture d'une maison de santé sans dépassement d'honoraires et l'accès des personnes à mobilité réduite dans les établissements scolaires et transports en commun.


Champs-sur-Marne, Noisiel, Lognes, Croissy-Beaubourg : 4 binômes

Vincent Eblé/Julie Gobert (PS) : l'actuel président du Conseil général et sa binôme veulent continuer le renforcement de moyens pour les collèges ainsi que les formations professionnelles et universitaires de Champs-sur-Marne, Lognes et Noisiel. Le tandem socialiste évoque aussi des politiques de solidarité humaines et efficaces, "loin d'un assistanat automatique". Le duo veillera aussi à la protection de l'environnement.

Marcus Drame/Martine Andrieu (UMP-UDI) : parmi les priorités du binôme, maîtriser les dépenses de fonctionnement pour retrouver une capacité d'investissement, lutter contre la désertification médicale avec la création d'une maison de santé sur le canton et entretenir les routes départementales.

Daniel Badiata Kanza/Maud Tallet (EELV-PCF) : la maire de Champs-sur-Marne et son binôme militent pour un département de la transition écologique et solidaire. Ils se définissent comme artisans du droit au logement pour tous dans la mixité sociale et le vivre ensemble. Le duo veut défendre un canton plein d'avenir dans lequel il faut protéger les habitants et être exemplaires dans le développement pour tous avec des prix maîtrisés.

Guy Bouis/Jeanne Pécresse (FN) : baisse des impôts locaux, investissement social auprès des personnes âgées et handicapées, l'environnement et plus de moyens pour la sécurité font partie des priorités du binôme FN.



Meaux : 5 candidats

Bastien Marguerite/Francine Scaillet (PS) : les deux conseillers municipaux d'opposition soutiennent la création d'une maison de santé sur le canton, veulent défendre le centre-ville de Meaux et porter la voix des commerçants de proximité face à la concurrence d'un centre commercial, et insistent sur la solidarité à tous les âges de la vie. Le binôme insiste aussi sur la transparence, et annonce que rémunérations, votes et présences au Conseil départemental seront publiques.

Jean-François Parigi/Sarah Lacroix (UMP-UDI) : le premier maire-adjoint à Meaux et sa binôme veulent "donner de l'air" à la ville en réalisant la déviation de Trilport, en rénovant la Nationale 3 et la liaison vers l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Avec le soutien financier du Conseil départemental, le duo UMP-UDI veut développer la vidéoprotection et rapprocher la Maison départementale du handicap des Meldois et des Nord Seine-et-Marnais.

Yvan Hart/Agnès Rouquairol (FG-EELV) : les candidats souhaitent lutter contre le désert médical en s'opposant à tout transfert d'activité de l'hôpital de Meaux vers celui de Jossigny et en créant un centre médical accessible à tous. Ils veulent revoir la politique des transports, notamment la mise en place d'une navette gratuite entre les quartiers excentrés et la gare et la rénovation de la RN3.

Bruno Giraud/Béatrice Roullaud (FN) : le duo milite pour une baisse des impôts locaux et une meilleure reditribution des aides sociales, notamment en faveur des personnes âgées ainsi que la sauvegarde des services publics et des unités hospitalières de proximité, notamment l'hôpital de Meaux.

Victor Niubo/Françoise Colonna (sans étiquette) : parmi les priorités du binôme, une meilleure gestion de l'action sociale et une aide à la réinsertion des Meldois touchant le RSA, la défense d'une économie plus équilibrée en soutenant les commerçants de proximité, et la promotion de soins plus accessibles avec des maisons de santé et l'hôpital de Meaux mieux défendu.



Claye-Souilly, Messy, Gressy, Annet-sur-Marne, Carnetin, Précy-sur-Marne, Vignely, Isles-les-Villenoy, Mareuil-les-Meaux, Villenoy, Chauconin-Neufmontiers, Trilbardou, Charmentray, Charny, Le-Plessis-aux-Bois, Le-Plessis-l'Evêque, Nantouillet, Saint-Mesmes, Cuisy, Saint-Soupplets, Oissery, Forfry, Gesvres-le-Chapitre, Barcy, Iverny, Varreddes, Penchard, Crégy-les-Meaux : 3 candidats
 
Gérard Bardin/Coralie Jobelin (FG) : parmi les priorités du binôme, favoriser la reconversion des exploitations agricoles proches des zones urbaines pour développer une agriculture de proximité, en limitant les pesticides, aider au développement des AMAP. Le duo veut aussi revoir la politique d'accueil des déchets, et n'acceptera pas un programme imposé par la Région. Bardin et Jobelin insistent aussi sur leur opposition à l'exploitation du pétrole de schiste. Autre priorité du tandem, maintenir et accroître la qualité des routes pour assurer une plus grande sécurité des déplacements.

Olivier Morin/Véronique Pasquier (UMP-UDI) : le binôme évoque parmi ses priorités de finir la liaison Meaux-Roissy entre la RN3 et la RN2. Morin et Pasquier veulent aussi créer un système de tranport à la demande. Autre priorité, la solidarité, et la création d'une commission handicap pour répondre aux attentes des familles et l'ouverture d'antennes de la Maison Départementale du Handicap. Enfin, l'environnement, lutter contre tous les nouveaux projets qui aboutiraient à l'ouverture de décharges supplémentaires.

Renaud Hée/Josiane Dernuydt (EELV) : les candidats verts veulent mettre en place une police de l'environnement en charge des dépôts sauvages. Le tandem souhaite appuyer les producteurs locaux et artisans pour développer l'économie locale. Autre priorité, commune aux autres candidats, l'arrêt et le non renouvellement des décharges.



La Ferté-sous-Jouarre, Saâcy-sur-Marne, Nanteuil-les-Meaux, Fublaines, Trilport, Changis-sur-Marne, Vandrest, Isles-les-Meldeuses, Sammeron, Jouarre, Bussières, Congis-sur-Thérouanne, Tancrou, Armentières-en-Brie, Lizy-sur-Ourcq, Cocherel, Poincy, Germiny-l\'Evêque, May-en-Multien : 4 candidats

Aurélien Bernicchia/Christiane Guéniot (PS) : le binôme socialiste souhaite inciter la création d'emplois locaux non délocalisables avec de fortes clauses d'insertion et réservés aux demandeurs d\'emploi du territoire. Ils veulent aussi lutter contre la désertification médicale en incitant l\'installation de jeunes praticiens et en soutenant la création de pôles de santé.

Ugo Pezzetta/Martine Bullot (UMP-UDI) : le maire de la Ferté-sous-Jouarre et sa binôme souhaitent mettre fin aux gaspillages et gérer les finances publiques avec rigueur et responsabilité. L'emploi et le développement économique du territoire font aussi partie de leurs priorités. Le duo veut soutenir les collectivités dans leurs projets d'intérêts collectifs comme l'entretien et la protection des voiries, la lutte contre la désertification médicale et le développement de la vidéoprotection.

Philippe Cluzeau/Raymonde Jobelin : pour le binôme écologiste, le Département doit répondre aux urgences sociales et aux déséquilibres entre les territoires. Le duo souhaite un meilleur cadre de vie pour tous, pour sortir de la logique de cité dortoir. Autre priorité, l'emploi et l'écologie. Pour le binôme, les projets qui sont écologiquement nuisibles doivent être rejetés au profit de projets économiques durables et pérennes.

Eric Souq/Tatiana Philippart (FN) : les candidats annoncent une stabilisation, puis la baisse de la fiscalité départementale, la sécurité dans les collèges avec caméras de vidéoprotection, et l\'amélioration du réseau routier et des transports, notamment la ligne P du Transilien en direction de la Ferté et Lizy.


Mitry-Mory, Le Mesnil-Amelot, Compans, Mauregard, Moussy-le-Neuf, Othis, Saint-Mard, Juilly ; Saint-Pathus, Montgé-en-Goële, Rouvres, Dammartin-en-Goële, Longperrier, Moussy-le-Vieux, Villeneuve-sous-Dammartin : 4 candidats

Anthony Gratacos/Francine Losbar (PS-EELV) : le duo veut favoriser l'accès à l'emploi, l'innovation et le développement économique sur le canton. Autres priorités, renforcer la proximité des services de santé et l'accès aux soins pour tous et faciliter l'accès aux transport et à la mobilité.

Daniel Dometz/Corinne Admaski-Caekaert (UMP-UDI) : le maire de Saint-Mard et sa binôme souhaitent plus de proximité avec la mise en place de permancences dans toutes les communes afin d'adapter leurs actions en fonction des besoins. La sécurité, de l'état des routes à la protection des abords des collèges avec la vidéoprotection, fait aussi partie des priorités du duo. Autre axe, la solidarité, pour favoriser l'insertion et le libre accès à l'emploi.

Bernard Corneille/Marianne Margaté (Divers Gauche) : le maire d'Othis, conseiller général de l'ancien canton de Dammartin-en-Goële, et la première adjointe à la mairie de Mitry-Mory veulent améliorer les services à la population, préserver l\'environnement et le cadre de vie ainsi qu'améliorer les routes et les transports en commun.

Stéphane Rumiej/Catherine Gaffet (FN) : la lutte contre les fraudes sociales et la chasse au gaspillage font partie des priorités du duo frontiste. Le binôme veut aussi soutenir le développement des PME, des agriculteurs et des services publics en zone rurale. L'amélioration, l'entretien et la création de réseaux routiers sur le canton sont aussi dans les priorités du tandem.


Torcy, Collégien, Bussy-saint-Martin, Jossigny, Bussy-saint-Georges : 6 candidats

Gérard Eude/Nacera Torche (PS) : l'actuel conseiller général en charge du développement économique et sa binôme promettent de garantir un développement équilibré et confronté à l'arrivée de la métropole de Paris. Parmi les projets, la construction d'une caserne de pompiers à Torcy, la mise en œuvre d'un réseau de maisons de santé et la pérennisation des espaces naturels et agricoles.

Yvon Chrismant/Saïda El Andaloussi (EELV) : parmi les priorités du binôme écologiste, la création d'un centre médical public et l'instauration d'activités sportives sur ordonnance, favoriser les terres agricoles du canton pour l'implantation d'une ferme et de maraîchers bio pour alimenter la restauration scolaire et les AMAP, et faciliter le déplacement en fluidifiant le trafic avec des pistes cyclables.

Ludovic Boutillier/Martine Duvernois (UMP-UDI) : le binôme souhaite maîtriser la fiscalité et le budget, développer le tissu économique et l'implantation d'entreprises ainsi que soutenir les actions sociales et de sécurité.

Claude Louis/Emilie Lochus (MoDem) : parmi les priorités du binôme, remettre l'humain au centre de toutes les décisions, se battre pour le canton et la Seine-et-Marne au sein de l'Ile-de-France et accompagner une réforme territoriale claire et juste.

Stéphane Berthin/Christine Crispin (FG) : le duo souhaite empêcher la disparition du département menacé par la création d'intercommunalités géantes et du Grand Paris. Parmi les priorités du binôme, développer le service public d'aide à la personne et investir dans l'éducation et la culture et favoriser l'accès de tous les collégiens à l'outil numérique.

Nicolas Gonzalez/Sophie Touvron (FN) : le tandem frontiste souhaite que les personnes handicapées soient mieux considérées, que les petits commerces et les services publics soient mieux défendus et que les entreprises locales soient mieux soutenues.

Par 77info

Les autres articles

- Newsletter -

Inscrivez-vous à la newsletter

- Agenda -

Les prochains évènements


Le 14/08/2017
Don du sang : Meaux - Don du sang


Le 21/08/2017
Don du sang : Oissery - Don du sang


Le 02/09/2017
Sport : faremoutiers - Credit Agricole Run Color Tour 2017


Le 09/09/2017
Randonnée : Varinfroy - La nuit du Canoë


Le 17/09/2017
Exposition : STADE de POMMEUSE - 5ème pom'rétro



Voir l'Agenda

Calendrier

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

<< juillet 2017 >>

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !