logo 77info.fr

Politique -PLAINES-ET-MONTS - DE

PLAINES-ET-MONTS-DE-FRANCE : toujours pas d'entente entre la Gauche et la Droite au sein de l'intercommunalit

Publié le 21 Février 2014 05:00 | concernant : Seine-et-Marne

Lundi 17 fvrier avait lieu l'lection du nouveau conseil communautaire de Plaines et Monts de France, dans le nord Ouest de la Seine-et-Marne. Une soire o les querelles droite-gauche sont rapparues.
Bernard Rigault, lu prsident de l'intercommunalit

Bernard Rigault, lu prsident de l'intercommunalit

Les dlgus des 37 communes de Plaines et Monts de France ont finalement rlu Bernard Rigault, maire (DVD) de Moussy-le-Neuf la prsidence de l'intercommunalit avec 50 voix sur les 72 votants. Une lection o on a vu rapparatre les querelles entre la Droite, favorable une intercommunalit rduite, et la Gauche, qui dfend le projet d'une grande intercommunalit voisine de l'aroport Roissy-Charles-de-Gaulle.
Les lus de Gauche ont d'ailleurs reproch d'obtenir seulement 5 postes de vice-prsidents sur les 15. Pour Jol Marion, maire (PC) de Compans, les affinits entre certains lus de Droite pourraient mme nuire la dmocratie de l'interco.


Pour Bernard Rigault, le prsident de Plaines et Monts de France, il n'est pas question d'affinits mais plutt de bon sens, voire mme de logique.


Le bureau excutif lu lundi 17 fvrier reste toutefois temporaire. Uune fois les lections municipales passes, il faudra recommencer. Et l, le prsident de Plaines et Monts de France l'a assur, il sera ncessaire de rediscuter l'attribution de ces siges de vice-prsidents.


Ecoutez l'interview de Jol Marion au micro de Richard Jabeneau (77FM-95.8)


Bernard Rigault, interview par Anne-Sophie Vomscheid (77FM-95.8)


Par 77info

Les autres articles